Laisser un commentaire

Macports, les programmes linux sur votre mac !

Vous avez un Mac et vous rêver d’y faire tourner certains logiciels en ligne de commande prévus pour Linux ? Macports est fait pour vous ! Il permet en effet de porter les softs Linux sur votre mac. Vous pourrez par exemple installer de très intéressants outils tels que Nmap, aircrack, dsniff ou encore ettercap !

Mac OS X est basé sur un noyaux Unix. Cette spécificité fait que théoriquement, il est possible de faire tourner dessus les logiciels conçus pour Linux ou BSD. Je dis bien théoriquement car en effet, Unix ≠ Linux. D’ailleurs, Mac OS est plus proche de BSD que de Linux. Donc pour installer un logiciel Linux sur votre Mac, il y a deux moyens :

Si vous êtes convaincu que la seconde solution est la plus avantageuse, alors suivez le guide !

Installons X-code

Macport devra compiler les sources qu’il va télécharger pour pouvoir les installer sur votre Mac. Cependant, il n’intègre pas de compilateur, on va donc devoir installer celui de Mac OS X dédié aux développeurs. Pour cela, il faut installer l’environnement de travail pour développeurs, X-Code, qui se trouve sur votre DVD d’installation de OS X.

Insérez donc le DVD d’install de OS X et cliquez sur installations facultatives :

installer xcode a partir du cd mac os x

Il n’y a plus qu’à tout installer et à attendre la fin de l’installation. Une fois que tout est bien installé, rendez vous sur le site de macports et cliquez sur download.

telecharger macports

Une fois le fichier téléchargé, il ne vous reste plus qu’à suivre le processus d’installation classique.

Configurer macports

Normallement il n’y a rien à faire et tout est déjà paramétré comme il faut. Cependant, la première fois que j’ai installé macports, j’ai rencontré un problème lorsque je voulais installer ou avoir des infos sur un port. J’obtenais invariablement la réponse suivante :

Warning: No index(es) found! Have you synced your source indexes?
Warning: Can't open index file for source: rsync://rsync.macports.org/release/tarballs/ports.tar
Error: listing all ports failed: No index(es) found! Have you synced your source indexes?

Pour ceux qui rencontrerait ce problème, je l’avais solutionné en allant dans dans etc/macports/sources.conf et en éditant le fichier sources.conf comme ceci :

rsync://rsync.macports.org/release/ports/ [default]
http://www.macports.org/files/ports.tar.gz [default]

Ensuite il faut synchroniser les sources en faisant comme cela :

port -d sync

soit :

sudo port -d selfupdate

Votre macport est donc maintenant synchronisé avec les sources disponibles.

Utiliser macports

Il n’y a finalement pas beaucoup de commandes à connaitre. Les principales commandes sont les suivantes.

port info x
port info nmap, vous donnera par exemple plus d'informations sur le scanner de ports nmap.
sudo port install x
sudo port install nmap installera parfaitement nmap avec toutes les dépendances requises.
sudo port uninstall --follow-dependencies x
sudo port uninstall --follow-dependencies nmap désinstalle un port en enlevant aussi automatiquement les dépendances qui ne servent pas pour d'autres ports.
port installed
Permet de savoir ce que vous avez installé via la commande port installed.
sudo port selfupdate
Met à jour le registre des ports comme on le ferait avec un apt-get update.
sudo port upgrade outdated
Met à jour les ports installés qui ont une version plus récentes – à la manière d'un apt-get upgrade. On peut afficher les ports en question avec port outdated.
sudo port uninstall inactive
Désinstalle les anciennes versions des ports. En effet, par défaut Macport laisse les anciennes versions afin de pouvoir revenir facilement à une installation fonctionnelle en cas de problème. De temps en temps, un peu de ménage ne fait pas de mal. Il est possible d'afficher tous ces ports avec la commande port installed inactive.
sudo port uninstall leaves
Désinstalle les ports qui ont été installés comme dépendances et qui ne servent plus à rien. On pourra afficher ces ports en faisant port echo leaves.

Petit note qui peut faire gagner du temps, quand on désinstalle des ports inactifs ou des leaves, eux-mêmes peuvent présenter des dépendances qui créeront potentiellement d’autres leaves. Ainsi, on pourra vérifier la présence de leaves avec la commande port echo leaves, il pourra également être judicieux d’ajouter –follow-dependencies pour supprimer les dépendances en même temps.

Même si en général, dans le monde des geeks (des vrais), le RTFM prévaut, vous trouverez un guide complet sur le site de macports, avec notamment une section sur les tâches courantes. Que demande le peuple ?

Alors, qu’est-ce que vous avez installé ?

Commentaires

Rejoignez la discussion !

Vous pouvez utiliser Markdown pour les liens [ancre de lien](url), la mise en *italique* et en **gras**. Enfin pour le code, vous pouvez utiliser la syntaxe `inline` et la syntaxe bloc

```
ceci est un bloc
de code
```