Les 9 plugins indispensables pour WordPress

Je crois que pas un bloggueur dans le domaines des technos/dev, ne sort son petit article sur les “x meilleurs plugins pour Wordpress”. Je ne publie pas celui-ci pour me lancer dans le marché hyper concurrentiels en SEO des articles sur les extensions Wordpress, mais plutôt pour avoir sous la main un aide-mémoire des extensions à installer sur les Wordpress de mes clients et les paramètres indispensables.

En outre, étant donné que ces extensions sont toutes gratuites, je trouve plutôt sympa de donner un peu de reconnaissance à leurs hauteurs respectifs.

Wordpress SEO

J’ai parlé de référencement en intro, alors commençons par ça : WordPress SEO par Yoast. Ce doux plugin permet de configurer Wordpress pour le rendre encore mieux référençable :

Titres & Métas

Dans “Titres & Métas > général” on force la réécriture des titres (si votre thème ne prend pas en compte les réglages) et on coche “ne pas indexer les sous-pages des archives”. Les pages listant vos articles n’apportent rien ni en terme de SEO (elles feront tout au plus du duplicate content), ni à l’utilisateur, Google ayant déjà indexé vos articles par leur url, un résultat de recherche mènera directement à l’article le plus pertinent. Enfin, on coche toutes les caches de “nettoyer la section head”.

Dans l’onglet “Accueil”, il suffit de renseigner le modèle de titre pour la homepage et dans “type d’articles”, on laisse tout décoché puisqu’on veux que nos articles, pages et médias soient référencés.

Dans l’onglet “taxonomies” en revanche, on coche “noindex, nofollow” pour “catégories” et “mots-clefs” puisque ces pages sont utiles pour la navigations mais elles présentent du contenu redondant et n’ont donc pas vocation à être référencées (duplicate à nouveaux).

Enfin dans “autres” : “noindex, nofollow” pour tout. On désactive aussi les archives des auteurs s’il n’y a qu’un seul auteur ou si les tris par auteurs ne sont pas pertinents (blog d’entreprise où l’on parle toujours au nom de la boite).

Sitemaps XML

Sur la page “Sitemaps XML” on active la fonctionnalité, on désactive les pages auteurs, on notifie Yahoo et Ask (ça ne coûte pas grand chose…), on exclue les fichiers médias (les plus important ce sont les articles, les fichiers médias n’étant dans la plupart des cas que le contenu des articles), ainsi que les catégories et les mots-clefs.

Permaliens

Dans “permaliens”, on active juste “retirer les mots d’arrêts”, là c’est plus une question d’esthétique d’url plus propres et plus courtes puisque les mots de liaisons (le, la, des…) n’entravent pas le référencement.

Liens internes

En général je m’efforce de ne pas avoir trop de niveau de profondeur et je n’active donc pas le fil d’Ariane (dans “liens internes”), mais cela peut-être intéressant si vous avez beaucoup de niveaux de pages.

WP Super Cache

Pour la configuration, on se dirige vers le menu “Avancé”. Là, on coche “Enable Caching” et “Expert” pour le “Cache Delivery Method”. Cette dernière option permet d’utiliser le module de réécriture d’Apache plutôt que PHP, ce sera bien plus performant.

Dans dinvers, je désélectionne la non-mise en cache pour les utilisateurs connectés. Le problème de cette option, est qu’elle vous amène à penser que le contenu est à jour tandis que vos visiteurs voient autre chose.

Pour le reste, on sélectionne les autres entrées qui sont recommandées, de même pour la section “Avancé”.
Vous n’oubliez pas de sauvegarder, puis vous mettez à jour les statuts de réécriture.

Enfin, vous pouvez régler le timer dans “Date d’Expiration & Éboueur” selon les particularités de votre blog – si vous ne recevez que peu de commentaires et que vous écrivez trois articles par an, vous pouvez mettre une valeur élevée. Pour ma part, c’est à 3600.

En dernier lieu, je ne vérifie la validité qu’une fois par semaine (Scheduler) à 00:00. Donc même si je mettais 12 ou 90000 dans cela ne changerait rien car la vérification ne se fait qu’une fois par semaine (ou manuellement).

WP DBManager

WP DBManager de Lester ‘GaMerZ’ Chan donne les différentes statistiques liées à la base de données de Wordpress, et offre de nombreuses fonctions utiles à l’administrateur :

Il n’y a pas grand chose à régler à part la fréquence et quelques options des backup auto dans “DB Options” (adresse mail, gzip ou non…).

Classic Editor & Editor Syntax Highlighter

Gutenberg ne fait pas forcement l’unanimité. Pour ma part, je préfère le désactiver et directement structurer mes articles en HTML. Cela me garantie une syntaxe riche et propre.

En complément de Classic Editor, j’installe HTML Editor Syntax Highlighter, lequel m’offre la coloration syntaxique directement depuis l’éditeur de WordPress, un must have !

Login LockDown

Pour un peu plus de sécurité, je configure Login LockDown pour qu’il bloque l’utilisateur pour une heure s’il tape trois mauvais mots de passe en 5 minutes. Oui, une heure c’est beaucoup, mais je n’oublie pas mon mot de passe. À adapter sur un site avec plus d’utilisateurs…

Subscribe to Comments Reloaded

J’estime ce plugin être impératif dans le cadre d’un site où on a la possibilité de laisser des commentaires (et que ces derniers sont gérés par WP et non Disqus ou autre). Subscribe to Comments Reloaded offre en effet aux lecteurs la possibilité de s’abonner aux commentaires (ils reçoivent une notif email lors de chaque nouveau commentaire). C’est quand même cool lorsque l’on veut créer l’échange. Sans cela, je commente quelque part, puis si je ne suis pas au courant qu’on m’a répondu, soit j’ai le réflexe de retourner voir (peu probable), soit c’est mort (99,999999% des cas).

Je voudrais aussi mentionner Search Regex de John Godley qui permet d’effectuer des recherches (et remplacements) avec expressions régulières, et ce sur l’ensemble de la base de données ! Ultra puissant.

Vient enfin Better Delete Revision qui permet d’effacer les révisions de nos posts. De temps en temps, ça fait plaisir à la base de données, d’autant plus que les révisions ne sont souvent plus utilisées une fois l’article posté.

Selon les cas, on peut être amené à utiliser d’autres plugins, mais gardez à l’esprit que malgré la puissance des plugins de Wordpress, trop en ajouter ralenti votre site. Utilisez l’essentiel et évitez les plugins inutiles ou qui peuvent être avantageusement remplacés par un thème bien pensé (plugin pour ajouter une icône sociale etc.).

– Commentaires

Rejoignez la discussion !

Vous pouvez utiliser Markdown pour les liens [ancre de lien](url), la mise en *italique* et en **gras**. Enfin pour le code, vous pouvez utiliser la syntaxe `inline` et la syntaxe bloc

```
ceci est un bloc
de code
```