Laisser un commentaire

Apprenons l'art du croquis

Je lis régulièrement sur le web des articles louant la puissance du croquis. Bien qu’ils nous disent que le croquis ne nécessite pas d’être bon dessinateur, je me trouve souvent frustré face à mes esquisses d’interfaces qui ne ressemblent à rien. Malheureusement, aucun de ces articles ne nous apprends à croquer.

C’est à la lecture du livre Design d’expérience utilisateur de Sylvie Daumal que j’ai enfin mis la main sur une initiation rapide et d’une pédagogie rare. L’article qui suit est donc directement extrait du livre.

Il existe une multitude d’ouvrages dédiés à la question du croquis, comme The Back of the Napkin (2008) ou Sketching User Experiences: The Workbook (2012).

Munissez-vous de l’équipement minimal nécessaire : ce n’est pas une plaisanterie. Leah Buley a très sérieusement publié un article sur le blog d’Adaptive Path en 2009 présentant la trousse idéale du designer : feutre rouge à pointe fine pour signaler les interactions, série de feutres noirs de tailles différentes pour les formes, marqueur gris pour souligner les ombres et marquer les plans, crayon bleu à photo (et qui ne passe pas à la photo-copie) pour dessiner les premiers contours et papier collant ou gommettes pour fixer les croquis au mur ou sur les tableaux d’affichage.

Apprendre à faire des croquis

La formulation prête à sourire, mais la question n’est pas du tout anodine. Ce n’est pas la maîtrisé d’Illustrator, d’Axure ou de tout autre logiciel pour réaliser des wireframes qui fait la qualité d’un designer. C’est sa capacité à penser et à communiquer visuellement. C’est pourquoi il importe d’être à l’aise dans l’exercice du croquis, même si l’on n’a aucun talent en dessin.

Curieusement, beaucoup n’accordent pas au croquis l’importance qu’il mérite. Je pense, pour ma part, que C’est un élément essentiel dans la
démarche. Le croquis n’est pas un gribouillis ; ce n’est pas non plus un dessin. C’est une ébauche, mais qui contient déjà l’essence de la solution. On ne peut pas revendiquer le titre d’UX designer si l’on ne pratique pas et si l’on ne maîtrise pas la technique du croquis. Cette section a pour ambition de donner les bases de cet exercice.

Eva-Lotta Lamm, qui publie régulièrement ses carnets de croquis, a organisé plusieurs ateliers de Croquis à l’occasion de conférences. Elle a montré, ce faisant, qu’en l’espace de quarante—cinq minutes, on peut acquérir les bases pour être plus à l’aise avec la pratique du croquis. En voici les grandes lignes, accompagnées de ses croquis (© EVa—Lotta Lamm pour toutes les planches).

Dessiner des formes simples

Les croquis s’appuient souvent sur des formes simples qu’il s’agit de tracer sans règle : point, ligne, formes géométriques. Entraînez-vous d’abord à dessiner des points et des lignes. Apprenez à dessiner des lignes droites à main levée allant d’un point à l’autre l’astuce pour y parvenir consiste à dépasser le point que l’on veut atteindre. Essayez de petites lignes, mais aussi de très longues lignes. Prenez votre temps pour tracer. Faites-en plusieurs, dans tous les sens : horizontal, vertical, diagonal…

tracés de formes simples

Une fois que vous êtes à l’aise, passez aux formes géométriques. Dessinez des carrés et des rectangles sur le même principe : dépassez le point des angles, vous verrez que votre forme est immédiatement plus régulière. Allez lentement, ne vous pressez pas.

tracés carrés mains levé

Passez ensuite au cercle : tracez-en un lentement. Regardez s’il vous semble régulier. Réessayez. Notez quel est votre point de démarrage habituel, souvent en haut du cercle. Testez en partant du bas, puis en partant du côté. Essayez en allant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Cherchez avec quel geste votre forme est la plus régulière. Si ce n’est pas votre geste habituel, entraînez-vous pour qu’il devienne naturel.

tracés circulaires main levés

Représenter le corps humain

Passez ensuite à ce qui semble à tous le plus difficile : le Corps humain. La plupart des amateurs commencent par dessiner la tête. En réalité, quand on dessine quelque chose, il faut commencer par ce qui est le plus gros. Dans le corps humain, c’est donc le tronc. Dessinez—le sous forme d’un rectangle, avec un petit trait pour le cou : l’ensemble correspond à trois mesures. Dessinez ensuite les jambes, sous forme de deux lignes, de trois mesures également, mais marquez les articulations (genoux, chevilles) par des points à la moitié. Passez aux bras, en marquant là encore les articulations (coudes, poignets).

croquer coprs humain

Enfin, vous pouvez dessiner la tête, sous forme de cercle, raccordée au trait du cou. Chez un adulte, la tête fait un tiers de l’ensemble tronc-cou. Cela donne grossièrement une mesure pour la tête, trois mesures pour le tronc et le cou, trois mesures pour les jambes.

Si vous devez dessiner un enfant, les proportions changent : une mesure pour la tête et le cou, une mesure et demie pour le tronc, une mesure et demie pour les jambes. Les seules proportions de la silhouette suffisent pour que tout le monde reconnaisse qu’il s’agit d’un enfant.

Une fois que vous maitrisez cette technique, vous pouvez dessiner des personnes dans toutes les postions. Il vous suffit ensuite d’habiller les membres avec des manches et des pantalons pour que le croquis soit parfait, mais ce n’est même pas toujours nécessaire à la compréhension.

le corps humain dans diverses positions et situations
Le corps représenté dans diverses positions et situations de vie

Parfois, vous n’avez pas besoin de dessiner un corps, mais seulement un visage ou une main. Voici comment y parvenir facilement.

Pour dessiner un visage, commencez par tracer un cercle, puis coupez-le en son milieu d’une ligne légère : c’est la ligne des yeux. On fait souvent l’erreur de les placer au niveau du front. Placez deux points. À partir des yeux, dessinez le nez sous forme d’un triangle, puis la bouche avec un trait. Les oreilles se situent au niveau des yeux.

dessiner le visage

Si Vous voulez donner une expression à ce visage, utilisez la bouche et, surtout, les sourcils. Deux courbes décalées en hauteur marquent l’étonnement, deux traits en diagonale Vers le bas la colère…

expression du visage donné par la bouche

Si vous souhaitez figurer un visage vu du dessus ou en contre-plongée, dessinez une courbe le long du visage et placez-y les yeux.

dessin du visage vu du dessus

Vous n’avez plus ensuite qu’à ajouter de la chevelure pour donner de la personnalité à votre visage.

Visages auxquels on a ajouté les cheveux

Pour la main, le principe est le même que pour le corps : on commence par le plus gros, à savoir la paume, qui est un carré. En haut, dessinez quatre petites lignes, mais de longueur différente, pour figurer les quatre doigts. Le pouce est un doigt opposable : partez du milieu du côté du carré et dessinez une petite diagonale. Il ne vous reste plus qu’à mettre de la chair autour des lignes pour finir les doigts.

mains et doigts

Si vous devez montrer le dos d’une main, abstenez-vous de dessiner les ongles, car cela signe immanquablement une main féminine. Dessinez plutôt les os du dos de la main sous forme de petits points.

mains avec les phalanges

Si Vous devez signifier une paume, marquez une courbure dans la prolongation du pouce.

dessin de la main avec sa paume

Vous avez maintenant toutes les bases pour faire des croquis. Il ne reste plus qu’à pratiquer… Et pourquoi ne pas vous entrainez au webdesign ?

Commentaires

Rejoignez la discussion !

Vous pouvez utiliser Markdown pour les liens [ancre de lien](url), la mise en *italique* et en **gras**. Enfin pour le code, vous pouvez utiliser la syntaxe `inline` et la syntaxe bloc

```
ceci est un bloc
de code
```