L’art de la landing page

Mon post précédent parlait d’e-mailing. La logique veut que je poursuivre avec les landing pages. Une fois que votre superbe newsletter à convaincu son destinataire de cliquer pour se rendre sur votre site, ce serait cool qu’il y soit bien reçu! Alors qu’est-ce qu’une landing page ? Comment la réalise-t-on ?

Une landing page, ou atterripage en français, est une page très ciblée, qui a pour unique but de faire accomplir une action à l’internaute.

Que mettre dans sa landing page ?

Commençons par le commencement. Une landing page, on l’a dit, a pour unique but de faire accomplir une action à l’internaute. UNE action, pas 50 ! Alors avant toute chose, déterminez bien l’action à faire accomplir. A la rigueur, on peut en déterminer une secondaire. Par exemple, l’action principale est de générer une vente, à défaut de vendre, on peut générer un nouveau prospect : prendre les coordonnées, souscription à la newsletter, prélever un peu d’ADN et le numéro de sécu… Mieux vaut une petite action, que pas d’action du tout.

Ensuite, une fois qu’on a déterminé l’action qu’on voudrait faire accomplir à l’internaute, il faut réaliser un contenu cohérent :

atterripage parfaite

Le site ci-dessus est un modèle de landing page. Le CTA est visible au premier coup d’œil et les différents services que l’entreprise propose sont mis en avant de manière très claire.

Une landing page en 12 points

12 points pour ameliorer ses landing pages

Une petite traduction pour ceux qui ont du mal avec l’anglais :

  1. Une page par source
    Utilisez une unique page par source afin de maintenir la cohérence visuelle et de contenu entre la source et la landing page.

  2. Tester en permanence
    Faites des test A/B testing en testant plusieurs pages en parallèle, pour voir laquelle est la plus efficace. Une page peut toujours être améliorée, il faut donc tester continuellement.

  3. Donnez un titre cohérent
    Le titre de la landig page doit donner l’impression à l’internaute qu’il a cliqué au bon endroit. S’il arrive là via un lien « réalisation site web », confortez-le en plaçant un titre en cohérence.

  4. Contextualisez votre produit
    Sur le web, il est toujours plus difficile de se rendre compte d’un service ou d’un produit. Mettez votre produit en situation avec des photos ou si c’est un service, exposez des résultats concrets qui prouveront votre savoir faire.

  5. La vidéo augmente le taux de conversion
    Une vidéo bien réalisée peut faire augmenter votre taux de conversion de 80%. Pensez à en inclure une si possible.

  6. Créez un chemin visuel
    Le graphisme de votre page doit guider l’œil du visiteur. Utilisez des images, des flèches, des indices graphique…

  7. Données VS conversion
    Il faut parfois savoir choisir. Si vous êtes trop gourmand, vous risquez de ne rien avoir du tout. Les longs formulaires découragent les internautes. Mieux vaut rester soft, vous aurez tout le loisir de compléter votre base de donnée par la suite.

  8. Tout doux sur le contenu
    Ne submergez pas votre internaute de contenu. Trop de contenu décourage l’internaute qui ira voir ailleurs. Ouais, je sais, le contenu c’est bien pour le référencement, sauf que google n’achète pas vos produits. Cela ne vous empêche pas de mettre un lien « en savoir plus » pour ceux qui veulent.

  9. Facilitez le partage social
    Le titre se suffit à lui-même, mettez des widgets qui permettront à l’internaute de partager votre contenu sur les réseaux sociaux. Facilitez-leur la tâche, ils vous le rendront bien.

  10. Prenez facebook comme témoin
    Affichez ostensiblement les « preuves » sociales de votre sérieux. N’hésitez pas à faire apparaître des commentaires et flux sociaux. Ils renforceront votre indice de confiance.

  11. Un objectif par page
    C’est le point dont nous avons parlé plus tôt. Un objectif par page, avec au maximum un objectif secondaire, vous risquez sinon de voir votre internaute se faire la malle.

  12. Le marketing post conversion
    Une fois que l’internaute à effectué l’action qui va bien, engagez-le d’avantage en lui filant un cheval de Troyes sur son Pc en lui offrant quelque chose pour le fidéliser (un outil, une vidéo, des conseils sous forme d’e-book).

Le sens des couleurs

Voilà une petite infographie qui saura vous rappelez la signification des principales couleurs.

signification des couleurs

En bonus, je vous laisse un lien vers deux supers outils avec lesquels vous allez devenir un ouf des couleurs ! Color Scheme Designer 3 et ColRD: Palette Creator

Il y a encore beaucoup d’autres choses à dire sur le sujet, mais bon, voilà déjà l’essentiel Et pour le reste, les commentaires sont là pour ça !

– Commentaires

Rejoignez la discussion !

Vous pouvez utiliser Markdown pour les liens [ancre de lien](url), la mise en *italique* et en **gras**. Enfin pour le code, vous pouvez utiliser la syntaxe `inline` et la syntaxe bloc

```
ceci est un bloc
de code
```